Savoir C guérir à Paris

1

savoirCguérir : un challenge mondial !

 

Avec nos partenaires nous voulons devenir le 1er pays au monde à éradiquer une maladie chronique, l’hépatite C !
 
Les changements doivent être forts pour le concrétiser. Ces changements seront portés par un nouveau laboratoire dans le monde de la santé, qui associe la culture et le sport. Il est le premier laboratoire de «santé grand public» aux principes actifs sans effets indésirables qui fédère l’ensemble des acteurs de la société pour une création des parcours de soins à réinventer. Nos amis.es parisiens.siennes de SOS Hépatites Paris Ile de France et de l’hôpital Marmottan nous permettent de lancer l’antenne parisienne avec envies et ambition !!!

 


Etape 1: En route vers le premier hôpital zéro hépatite C !!

 
C’est le mardi 3 mars à l’Hôpital Marmottan, centre de soins et d’accompagnement des pratiques addictives, que démarre la nouvelle expérimentation “hôpital zéro hépatite C”. Voici les premières photos de l’opération prises sur place !

 

 

❓Qu’est-ce qui va se passer ❓

 

👉Depuis le mardi 3 mars, l’hôpital Marmottan du GHU Paris, situé rue d’Armaillé dans le 17ème arrondissement mobilise un médecin et une infirmière pour le dépistage, une journée par mois. Aux côtés d’Helene Delaquaize, médiatrice en santé publique dans cette institution et présidente de Sos hépatites Ile de France, cette journée : « a pour objectif de sensibiliser et dépister les différents publics de cet hôpital. »Aujourd’hui le dépistage dure 30 minutes grâce au test TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique). Complété d’un fibroscan pour un examen du foie si nécessaire. A terme, c’est tout un process qui sera expérimenté puis validé pour servir d’exemple et de logique à suivre dans d’autres centres médicaux.Pour mémoire, l’hôpital Marmottan propose des consultations d’addictologie spécialisées pour les drogues (héroïne, cocaïne, cannabis, nouveaux produits de synthèses, etc.), et les addictions sans drogue (jeu d’argent, jeux vidéo, internet, cyberaddiction sexuelle, etc.).La prise en charge est globale, grâce à une équipe pluridisciplinaire : médecins, infirmières spécialisées, psychologues, assistantes sociales, éducateurs, etc…L’accueil est assuré, en première ligne, par les accueillants dont l’expérience de terrain facilite l’établissement d’un climat de confiance et l’évaluation de la demande.L’accueil d’addictologie fonctionne de façon anonyme et gratuite. Il est toujours possible de téléphoner pour s’informer, se renseigner ou évoquer des situations particulières.>>> Plus d’informations

www.hopital-marmottan.fr/wordpress/

❤️ Hélène Delaquaize remercie son institution de co-porter le projet et d’arriver à cette première étape.Cette réalisation a demandé un investissement important de CultureAngels, SOS Hépatites Ile de France, Hôpital Marmottan et le groupe hospitalier GHU Paris psychiatrie & Neurosciences.

 

Etape 2 : Un modèle efficient et duplicable pour un partage à tous les hôpitaux

 

  • On en meurt encore alors qu’on peut en guérir complètement à 99% facilement.
  • Le problème aujourd’hui, n’est plus de l’avoir mais de le savoir.
  • Le laboratoire créatif et citoyen savoirCguérir lance en toute indépendance, avec ses partenaires et les acteurs de la société, des expérimentationspour amener la France à devenir le premier pays au monde à éradiquerune maladie chronique, l’hépatite C.
Avec L’Hôpital Marmottan nous voulons expérimenter et confirmer les conditions, les messages et les outils permettant l’éradication de l’hépatite C au sein d’un centre hospitalier référent. Et ceci dans le but de pouvoir le partager facilement à l’ensemble des lieux de ce type sur tout le territoire français pour qu’ils puissent à leur tour arriver à l’éradication de cette maladie.